La fin des régimes...j'en rêve

Publié le par Hélène

et on devrait tous en rêver. Malheureusement le marché de la minceur est un business et qui dit business dit exploitation, en gros chacun tache en s'improvisant diététicien ou nutritionniste, de vous faire avaler des couloeuvres. comment en sommes nous arrivé a cette situation où la majorité des personnes croient encore que pour perdre du poids il faut faire un régime, qu'il y a forcément une methode et qu'ensuite on peut refaire comme avant? comment en est on arrivé a une offre alimentaire aussi déplorable et dont nous pensons qu'elle est parfaitement normale?
on doit bien le dire nos prédecesseurs diets et nutris, et même encore certains maintenant, ont largement prescrits des régimes...si nos etudes et connaissances ont evolués, le reste n'a pas suivi, c'est un fait, vous trouverez toujours des aliments dits minceurs ou qui font pas grossir, des quantités de praticiens divers ventant leur méthode partout (on peut pas ouvrir un magazine, un site web même de confiance, une publicité sans ca)
Alors en quoi avoir confiance? euh en personne! a part les bons professionnels, les vrais, ceux qui ne s'attelent qu'a ca et ont été formés pour ca, ceux qui ne s'arretent pas a leur etudes mais qui continuent a se former et à s'interroger.
Pourquoi faut-il arreter tout les régimes et autres methodes pour maigrir? 
- Parce qu'il y a plus de 90% d'echec à 5 ans, et oui personne ne peut tenir un régime a long terme
- Parce que vous suivez, sans comprendre, ce qu'on vous dit et donc vous n'etes pas plus avancé ensuite pour ne pas reprendre de poids, en gros, vous n'avez toujours pas compris pourquoi vous avez pris du poids et comment ne pas en reprendre, vous vous sentirez encore plus perdu et vous allez culpabiliser (non ce n'est pas a cause du fait que vous mangez "des aliments qui font grossir"!)
- Votre organisme ne peut comprendre que apres la periode de famine, il ne doit pas reprendre de poids, de plus la prochaine fois, le prochain régime puisque le premier curieusement n'a pas marché, il fera tout pour ne pas perdre de poids (pas fou lui! imaginez que vous soyez privé d'argent pendant des mois, le jour où on vous en propose beaucoup, vous allez juste prendre ce qu'il vous faut? et pas en stocker? hum), n'oubliez pas que l'on fonctionne encore comme nos ancêtres préhistoriques!
-Parce que ca coute cher!
-Parce qu'il ne faut pas jouer avec vous-même et vos comportements fondamentaux, cela vous expose, inconsciemment, à de futurs problèmes de comportements alimentaires (comme des envies incontrolables, obsession alimentaire etc...j'en vois de plus en plus) 
Voilà pourquoi vous ne me verrez jamais vous prescrire de régime basses calories, (dailleurs je ne vous parlerais de calories a compter), de methode toute prete que je donnerais a tout le monde, de compléments pour aider à maigrir, ni ne vous parlerez d'aliments a fuir et d'autres qui au contraire "ne font pas grossir". Je fais en sorte que vous ayez toutes les clés pour que vous arriviez et vous sentiez capable, à long terme, de gerer votre poids, et que l'alimentation ne soit plus source de tracas ni un casse tête, et pas pour arriver à un poids donné mais bien au moment où vous serez bien.

Publié dans Le poids

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joubert 13/03/2008 16:02

Chère collègue
Comment nous en sommes arrivés là.
En effet c'est une question que l'on doit se poser.
Je suis diet depuis la fin des années 70 j'ai prescrit des “ régimes ” pendant 15 ans que j'appelai plan alimentaires personnalisés.Puis faisant le constat que non seulement que l'hyper vigilance ne pouvait pas être envisagée pour tout ce que tu as dit mais qu’en plus on exposait aux troubles alimentaires je me suis formé pour d'autres approches
J'ai vu et je vois venir la prolifération des propositions de régimes divers et variés.
Je pense que la campagne du PNNS a encore donné plus de grain à moudre aux prescripteurs de régimes.
Les régimes sont encore prescrits et bien pire encore par une grande majorité d'entre nous et par les endocrino nutritionnistes et ...
Beaucoup par profit d'autres juste pour vivre ou survivre, manque courage ?
c'est vrai que changer c'est dur comme d'aller à contre
sens
Tant qu’il n'y aura pas dans ce pays une vraie politique santé cohérente ça durera mais au fond est ce que le gouvernement la veut, j'ai bien peur que non.
Si tu es ok, je met sur mon blog un lien avec le tien

joubert 11/02/2008 14:40

Je pense que lePNNS malgrès lui à aggraver cette tendance régime .Beaucoup de gens font un euphémisme " Je ne fais pas de régime je fais attention " Ainsi c'est implanté cette idée du contrôle" qui d'autre part est tout à fait conforme aux tendances générale de notre époque.
Essayez de vouloir prendre le contrôle ou le prendre même induit la perte de contrôle
Tu as chère collègue totalement raison, mais la lutte sera longue pour faire bouger les choses

jocelyncharles 07/11/2007 14:07

Ca m´a fait pensé que j´avais écrit sur un forum, quelque chose sur l´obesité si cela vous interessante ( c´est le forum des étudiants en médecine ):

http://www.e-carabin.net/showthread.php?t=30774&highlight=jocelyncharles&page=4

jocelyncharles 30/10/2007 11:28

Tres bon article.
Si vous me permettez une critique de conjugaison:
"Croivent" n´existe pas, simplement enlever le " V ".

Sinon, je suis d´accord avec vous. Etant obese, j´ai souvent entendu mon médecin me dire qu´il fallait manger moins. Mais comment? Pas de recette, j´ai recu une fois de la part de mon médecin une feuille avec regime méditéranéen, mais j´avoue que c´est assez dur vue ma vie, de tenir facilement un regime ( et pourtant )

Sinon j´aurais aimé savoir , selon vous, quel est la différence entre ce que vous faites en tant que diététicienne et ce que fait le médecin .. (je ne sais plus) spécialisée en ENDOCRINOLOGIE MALADIES METABOLIQUES et qui s´occupe aussi de programme alimentaire.
Enfin voulez vous nous faire un topo sur la formation diététicienne si vous le voulez bien?

Je suis ravi de recevoir votre newsletter

cordialement

jocelyncharles

Hélène 31/10/2007 16:34

Merci! (et vous avez bien fait de me corriger, je suis la première a me désoler de voir les gens ecrivent de moins en moins bien)Pour répondre a vos questions, qui dit endocrinologie veut dire hormones, l'endocrinologue est un médecin, spécialisé dans le systhème hormonal, traitant les personnes chez qui celui ci ne fonctionne pas correctement et comme cela peut entrainer (selon les hormones problèmatiques en question) des problèmes de poids, il les aide donc à corriger tout ca. Domaine très spécialisé donc, si votre problème de poids ne vient pas de là, il ne pourra rien pour vous, dans le cas contraire, il serait peut etre pas plus mal d'allier endocrino et dieteticien puisque vous le voyez bien, c'est le passage à la pratique qui est compliqué, s'ils sont imbattables coté scientifique, coté application...hum hum. Deuxième réponse, notre formation...elle est sur 2 ans intensif et remplis puisqu'on passe le diplome que fin septembre de la deuxième année et que les stages empietent bien sur les vacances( 2,5 mois en hospitalier, 2 mois en restauration collective et 1 mois optionel que j'ai fait dans un centre d'education pour la santé) . Coté cours nous sommes formés en physiologie/biologie (pour comprendre comment fonctionne le corps humain, tout les systèmes dont l'assimilation des aliments), en nutrition (rôles des nutriments, conséquences des carences, les besoins des differentes populations: enfants, pers agées,sportifs etc...et comment arriver a un equilibre alimentaire en pratique,mécanisme de prise/perte ou régulation du poids) d'etudes des aliments ( de quoi sont composés les aliments, leur conservation, traitements/cuisson et leurs effets) de physiopathologies (par des médecins sur les principales maladies où la nutrition fait partie du traitement) de regimes ( regimes adaptées aux maladies) des cours pratiques de cuisine (on prepare et on mange, cuisine normale et adaptée aux malades) de gestion-droit alimentaire, de microbiologie ( hygiène, parasites et autres micro-organismes de l'alimentation) et de sciences humaines (psychologie, sociologie...de base bien sur) et...je crois que j'en oublie pas!Tout ca nous permet d'avoir une vision complète du problème de poids, necessaire si on veut pouvoir vous aider. En esperant avoir repondu a vos questions (sans fautes!)...bonne continuation ( vous avez bien fait de ne pas suivre une feuille de régime! et le "mangez moins" est un peu...facile et désolant) cordialement, hélène.