Ecoutez-vous

Publié le par helene

Tous les professionnels de la diététique et de la nutrition sont frappés par une chose au cours de nos consultations ou en discutant avec des proches : le manque total de repères quand à l'alimentation avec une idée bien ancrée sur les aliments, du genre: ca c'est bien, ca c'est pas bien, donc si je veut maigrir, je doit manger ca, et surtout pas ca.
On a autant de travail pour défaire toutes les mauvaises croyances, le plus souvent apprises par les proches, la presse, certains professionnels peu scrupuleux...sans compter les connaissances scientifiques qui changent constamment, que de vous apprendre les bases.
Pour expliquer combien le concept du bon (qui fait pas grossir) et du pas bon ( qui fait grossir) est erroné il faut savoir plusieurs choses.
Tout le monde sait que la prise de poids est une question de balance entre les apports d'énergie (la nourriture) et la dépense (soit la dépense énergétique journalière propre à chacun, majoré par l'activité physique). 
Chaque personne a une morphologie propre et un poids determiné, cela tient pour une bonne partie à la génétique (vous irez demander à vos ancetres pourquoi vous etes petit, avez de grands pieds, des cheveux frisés, des formes plus ou moins généreuses...il y a une raison génétique). Ce poids déterminé, impossible d'y echapper que ce soit pour grossir ou maigrir, votre métabolisme est programmé a tourner autant qu'il le peut autour de ce poids.
Mais l'organisme est une chose bien faite, complexe, mais perfectionnée, de sorte qu'il existe une régulation naturelle interne visant a nous faire maintenir ce poids et sa bonne santé, ce, en nous donnant envie des aliments dont les nutriments nous manquent et en régulant notre appétit.
Plusieurs signaux nous y aident, la faim et le rassasiement, encore faut-il les reconnaitre  et encore faut-il que cette régulation ne soit pas défaillante à force de la maltraiter (par le cercle frustration/culpabilité/compulsions notamment), cela j'y reviendrais.
Alors avant d'ecouter tout ce que vous disent les autres sur ce que vous devriez faire vous, entrainez vous a percevoir tout ces signaux et a les respecter.
Pas encore faim? alors pourquoi se forcer même si c'est l'heure? plus faim? pourquoi se forcer a prendre le laitage et le fruit parce que c'est comme ca qu'on vous a dit de faire? Ca vous semble logique? Pas faim mais envie? ah oui mais...envie de quoi au juste???
Et si vous avez envie de manger mais que vous vous dites, non faut pas...mais que vous mangiez alors un aliment qui fait partie des bons? voir plusieurs parce que ca ne remplit pas bien tout ca...mais alors, c'est des calories là que vous venez d'avaler tout de même, sans faim...donc en trop.
En résumé manger du chocolat quand on a faim ne fera pas grossir contrairement a manger des yaourts et/ou fruits alors qu'on a pas faim si.

Facile a dire? oui c'est vrai...mais commencez donc par vous ecouter...

Publié dans Le poids

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jocelyncharles 27/11/2007 17:25

Article interessant qui va un peu a contre courant, pour le moment, de ce qu´on apprend à la fac. Moi ca me plait .
a plus

Hélène 27/11/2007 19:57

La fac de quoi? qu'est ce qu'on vous apprend, je suis curieuse...